MENU DU GUIDE
Profitez dès maintenant de la meilleure offre
100% fonds Euros

Innovation en assurance vie

Spirica, ex-Axéria Vie, devient la tête chercheuse de la bancassurance...

17 février 2011 :flecheLa Tribune


Fin de l'encart presse
Programmez votre épargne à l'aide de nos outils
Fonctionnement des contrats

Fonctionnement des contrats

Souscrire un contrat d’assurance-vie

La clause bénéficiaire

La première chose à faire lors de la souscription d’un contrat d’assurance-vie est de rédiger la clause bénéficiaire en cas de décès.

Généralement, les assureurs proposent une clause-type, comme : « le conjoint au moment du décès ; à défaut les enfants nés ou à naître ; à défaut les héritiers légaux ou désignés comme tels par testament ». Cette clause peut être personnalisée et actualisée suivant la situation de l’investisseur.

Cependant, il est fortement recommandé de ne pas se contenter de ce genre de clause-type pour plusieurs raisons :

Le délai de rétractation

D'après le Code des assurances, à la suite du premier versement, vous bénéficiez d'un délai de rétractation de 30 jours.

Pour renoncer à un contrat d’assurance-vie il suffit d’envoyer une lettre de renonciation en recommandé avec accusé réception à l'assureur. Ce dernier doit alors vous rembourser l'intégralité des sommes versées dans un délai de trente jours après réception de la lettre.

Effectuer des versements

Le souscripteur d’un contrat d’assurance-vie peut choisir d’effectuer ses versements de 3 manières :

Réfléchissez bien au type de contrat que vous choisissez en tenant compte des versements que vous pensez y effectuer et des frais de versement.

Résilier, changer de contrat

L’assurance-vie n’est pas un contrat vraiment contraignant. En effet, il est toujours possible de l’interrompre de façon anticipée.

Lorsque l’investisseur désire récupérer son épargne, il a plusieurs possibilités :

Pour résilier définitivement votre contrat, il suffit d’envoyer un courrier par lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur afin d’entamer la procédure de résiliation. Le préavis est de deux mois

D'une manière générale, aucun frais de résiliation n'est prélevé mais la résiliation d’un contrat avant les 8 premières années peut être fiscalement pénalisante.

Ainsi, lorsque l’investisseur veut changer de compagnie d’assurance ou de contrat, si son placement a moins de 8 ans, le mieux est de cesser les versements mais de ne pas racheter son contrat.

Le plus intéressant est de souscrire un nouveau contrat chez l’assureur souhaité sans clôturer l’ancien qui sera ramené à 100% de fonds en Euros afin d’être entièrement sécurisé et qui continuera de fructifier jusqu’à l’échéance du contrat.

  Ces informations vous ont-elles aidé ?  


Facultatif